Octobre Rouge

Moscou Russie 2016
Wilmotte & Associés - Octobre Rouge

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : Guta Group

Architecte Mandataire : Wilmotte & Associés SA
BET Bâtiment : Terrell


Surface : 37 000 m² (dont 27 000 m² d’appartements et 9 500 m² de commerces, restaurants, galerie d’art)

Description

Programme
Réhabilitation d’une ancienne chocolaterie en 90 logements de luxe, commerces, et restaurants

Description
La première étape du projet a consisté à définir les bases du plan général d’aménagement puis à découper des îlots attribués, dans un second temps, à différents architectes russes et internationaux.

Dans le cadre du plot A, le projet consiste dans sa grande majorité en la réhabilitation de 4 bâtiments existants, constituant par ailleurs l’essentiel du patrimoine historique de la chocolaterie originale. Les interventions sur deux de ces immeubles sont limitées (bâtiments 2 et 3) pour des raisons de cohérence architecturale alors que sur les deux autres (bâtiments 4 et 5), elles sont plus nombreuses car seuls les niveaux inférieurs et les façades principales revêtent un caractère historique notable. Cette contrainte forte a guidé notre démarche jusque dans les moindres détails des aménagements intérieurs. Les hauteurs sous plafond très importantes, la présence d’éléments architecturaux tels que des poteaux, des cages d’escaliers ou la taille des baies vitrées donneront un caractère unique à des appartements / lofts de très haut standing dans un environnement industriel du siècle dernier unique à Moscou. En complément des 4 bâtiments historiques, un cinquième bâtiment vient fermer la forme triangulaire de l’îlot, au niveau de sa pointe sud. Entièrement neuf, ce bâtiment abrite 4 appartements / maisons, avec une vue exceptionnelle sur la Moskova. La forme arrondie de sa façade principale vient adoucir la transition avec les bâtiments historique. Le traitement des espaces extérieurs est pensé comme le trait d’union entre les différents bâtiments. Clôturés par de grands éléments vitrés, les cours intérieures deviennent 3 jardins, similaires par leur agencement mais différents par le choix des essences qui y seront plantées et donc par les atmosphères qui s’en dégageront. Un système de rampes, plates-formes, définiront des zones de circulation aisées et relieront les niveaux de chaque immeuble en limitant quasiment totalement la succession d’escaliers. L’ensemble de ce traitement paysager est l’élément principal affirmant la notion d’îlot et de résidence pour l’ensemble de ces 5 bâtiments. L’ensemble des interventions sur les parties existantes se feront dans le plus grand respect des principes constructifs et historiques.

Galeries d'images