Rue Sainte-Catherine

Bordeaux France 2000
Wilmotte & Associés - Rue Sainte-Catherine

Fiche technique

Lieu : Bordeaux, Gironde

Maîtrise d’ouvrage : Communauté Urbaine de Bordeaux

Maître d’oeuvre de conception : Wilmotte & Associés

Maîtrise d’oeuvre de réalisation : Communauté Urbaine de Bordeaux

Réalisation : Première tranche, 1998-2000

Surface : 1,7 km

Description

Programme
Restructuration et aménagement urbain de la principale rue piétonne (1,7 km).

 

Description
La rue Sainte Catherine, tracé fondateur de la ville de Bordeaux, est un espace majeur. Longue de 1,2 km, elle est l’une des voies piétonnes et commerçante les plus longues d’Europe. Large de 10 mètres seulement et bordées de bâtiments dépassant bien souvent 20 mètres de corniche, elle présente un espace de rue-corridor minéral bien spécifique, dont les seules véritables respirations et lieux plantés sont les places.


L’aménagement du sol existant au couleur criardes, fortement connoté années 70, les enseignes de toutes natures et de toutes couleurs empiétant en désordre sur l’espace de la rue et sur les étages, la lumière fonctionnelle de voirie lourde, font perdre aux piétons, de jour comme de nuit, ses repères et l’échelle de sa mesure, le sentiment de sécurité et de quiétude, et à la rue ses qualités architecturales et patrimoniales.


Le projet de réaménagement de la rue cherche à pallier ces défauts et à transformer l’espace de la rue en écrin silencieux des bâtiments et des pratiques des usagers.


Dans ce but, le sol de la rue est redessiné de façon simple. De chaque côté de la voie, deux bandes de pierres gris foncé soclent les bâtiments, créent comme une ombre surlignant la couleur ocre jaune de leurs façades. Au centre de la voie se déroule un tapis continu de pierre claire, comme un écho de ces façades. Entre ces deux matériaux naturels, une bordure est traitée comme une charnière intercalant la pierre claire et des inserts en fonte d’acier. Cette bordure est très basse, très arrondie et confortable aux pieds. Elle est inversée par rapport aux voies traditionnelles : les reverts gris, équivalents aux trottoirs, sont plus bas que la partie centrale.

 

Galeries d'images