Relais de Chambord, hôtel 4*

Chambord France 2018
Wilmotte & Associés - Relais de Chambord, hôtel 4*

Fiche technique

Adresse
Réserve Nationale de Chasse de Chambord, Place Saint-Louis, 41250 Chambord

 

Maître d'ouvrage
Culture & Développement

 

Exploitant
Marugal

 

Équipe de maîtrise d'oeuvre
Architecte : Wilmotte & Associés
Architecte du patrimoine : Martine Ramat
Maître d’oeuvre EXE OPC : Chevalier + Guillemot
SPS : Veritas
Bureau de contrôle : Veritas
BET Structure et VRD : 3IA
BET Fluides Millan
BET Electricité : Bleuse
Economiste : CB Economie
Paysagiste : Architecture et jardin
Acousticien : Lasa

 

Superficie
3 800 m²

 

Programme
Rénovation et extension de l’hôtel Saint-Michel qui devient « Le Relais de Chambord »

Description

Le site
L’hôtel se trouve sur le domaine du Château de Chambord, classé monument historique et inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, il fait écho à travers son histoire et son programme, créant la rencontre entre le terroir et une certaine idée du luxe.

 

Histoire du bâtiment
D’une dépendance du château, les corps de logis, occupant l’emplacement actuel de l’hôtel Saint-Michel furent transformés, à partir du deuxième tiers du XIXe siècle, en hôtellerie de voyageurs sous le nom de « Hôtel Grand Saint-Michel ». Le projet s’inscrit dans un vaste plan de rénovation du site débuté à l’automne 2013, à la fois contemporain et respectueux du site.

 

Objectifs du projet
Augmenter la capacité de l’hôtel à 55 chambres (contre 40 actuellement)
Renforcer son attractivité et augmenter sa fréquentation, en proposant une offre de services plus variée à travers la mise à disposition de : salles de séminaire d’une capacité de 8 à 40 personnes, espace bien être, salons, terrasse agréable.

 

Description du projet
La situation exceptionnelle de l’hôtel exige une conception rigoureuse de ses aménagements extérieurs ainsi qu’une parfaite maîtrise de ses agencements et de leurs proportions :
-Ménager le plus justement les vues ainsi que les perceptions du site depuis ses environs : les vues sur le château apparaissent comme des tableaux dans leur cadre.
-Emploi d’un vocabulaire propre aux jardins classiques à la française (revêtements de sol comme le stabilisé ou le gravier blanc, plantation de haies de charmilles et des tables de buis, etc.) et de composantes plus contemporaines (dessin des voliges métalliques qui délimiteront les surfaces plantées, matériaux de sols, etc.) > Important travail sur le paysage réalisé en association avec les paysagistes Architecture et jardin

Galeries d'images

Films

A télécharger

En relation