Parc commercial Les Moulins

Soissons France 2010
Wilmotte & Associés - Parc commercial Les Moulins

Fiche technique

Maître d’ouvrage
Immobilière Frey

Équipe de maîtrise d’oeuvre
Architecte : Wilmotte & Associés SA
Paysagistes : Ingénieurs et Paysages,
OPC : Atebat SECB
Bureau de contrôle : Veritas Reims,
Contrôleur SPS : Dekra Coordinateur,
BET environnement : Urbaniste Conseils Ville
 
Surface
SHON construite : 9950 m²
Surface de vente : 9300 m²
Stationnement : 580 places
Espaces verts : 79 000 m²

Calendrier
Chantier : février 2009-décembre 2009
Projet inauguré le 31 mars 2010

Programme
Construction d’un centre commercial vert à Soissons. Le Parc commercial des Moulins est le premier retail park français ouvert au public à recevoir la certification HQE Commerce®

Description

Dans un marché devenu mature où chaque nouvelle création mord nécessairement sur la zone de chalandise d’un centre commercial voisin, le parc commercial des Moulins se veut un exemple à suivre, tant d’un point de vue environnemental que sur le plan commercial.
Le Parc commercial des Moulins est le premier Retail Park français ouvert au public à recevoir la certification HQE Commerce® pour la phase réalisation décernée par Certivéa en France pour un parc commercial.


Le centre commercial compte une quinzaine d’enseignes (Decathlon, Casa, la Halle aux Chaussures...).
Il est le fruit d’un dialogue entre les contraintes commerciales et un art de vivre.
L’organisation en forme de T est simple et claire, avec une allée principale et des commerces de faible hauteur répartis de part et d’autre. Des espaces de jeux pour enfants ponctuent la promenade. Le parc commercial des Moulins est une déclinaison du Greencenter, un concept environnemental développé par le groupe Frey.


La façade de l’étage est bardée de bois et le rez-de-chaussée vitré permet aux enseignes de bénéficier de l’éclairage naturel. Les espaces verts occupent plus de 50% du foncier et ont été agrémentés de 362 arbres à hautes tiges.


L’intégration environnementale s’est faite à plusieurs niveaux, notamment pour tenir compte du cône de visibilité de Saint-Jean-des-Vignes et de la proximité de la rivière Crise. Les bâtiments ne devaient pas venir en contradiction avec le paysage, les toitures sont ainsi végétalisées ce qui permet aux bâtiments de mieux se fondre dans l’environnement et d’assurer une bonne rétention d’eau. Les commerces ont accepté d’apposer des enseignes discrètes sur les devantures.

Galeries d'images

En relation