Collège de France

Paris France 2004
Wilmotte & Associés - Collège de France

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Ministère de la Culture, mission des grands travaux

Architecte mandataire : Bernard Huet
Architecte et architecte d’intérieur associé : Wilmotte & Associés SA
BET structure et fluides : Sechaud & Bossuyt
Planning : Dadu
Économiste : Marc Vareille

Surface du projet : 20 000 m²

www.college-de-france.fr

Description

Programme
Restructuration, extension et aménagement du Collège de France : amphithéâtres, laboratoires, bureaux

Présentation du projet
La restructuration du Collège de France, décidée par le Président de la République dans le cadre des grands chantiers de l’Etat, a été confiée à l’équipe d’architectes Benard Huet / Jean-Michel Wilmotte. Le collège de France est né de l’humanisme naissant, de la raison, de la logique. Si les premiers bâtiments construits sont à l’image de l’institution, force est de constater qu’au fil du temps, les modifications successives ont brouillé l’évidence de leur conception initiale. Les choix architecturaux répondent donc à deux critères principaux, restaurer cette logique perdue et affirmer ce qui a de tout temps caractérisé ce lieu : tradition et innovation. Regroupant ces deux notions, le thème de l’enracinement est présent dans tout le projet. Il est exprimé par la prolongation en sous-sol des façades, la structure existante du bâtiment et par la remise en état des voutes que la configuration ancienne occultait.
La première tranche de travaux a porté sur le bâtiment classique de la fin du 18ème siècle, dont l’ornementation sobre a retrouvé sa rigueur d’origine. Il a pour vocation de regrouper tous les espaces de réception et d’enseignement. Le but était donc de redonner à ce bâtiment sa cohérence initiale ainsi qu’une grande fonctionnalité. Cette volonté se traduit à travers trois points forts : le hall d’accueil, élargi de deux travées latérales, occupe toute la largeur de la façade sur la cour Letarouilly, l’ensemble des équipements techniques est intégré dans des éléments mobiliers, les salles de cours et petits amphithéâtres se trouvent au rez-de-chaussée et au sous-sol autour du foyer, point stratégique pensé comme une nouvelle cour d’honneur.
Les petits amphithéâtres sont au nombre de cinq et contiennent de 52 à 200 places et disposent d’un confort acoustique, ergonomique, thermique, et visuel. Le grand amphithéâtre constitue, avec ses 420 places, l’un des ouvrages majeurs de cette première tranche de travaux. Créé de toutes pièces sous la cour d’honneur, son niveau le plus bas est situé à environ 7,50 mètres du rez-de-chaussée, l’ensemble des façades donnant sur cette cour a été « repris en sous-oeuvre ».
L’ensemble du projet comprend également la restructuration des laboratoires scientifiques situés dans les bâtiments édifiés au 20ème siècle ainsi que la rénovation des bibliothèques littéraires de la rue du Cardinal Lemoine.

Galeries d'images

En relation