Hôtel Spa, 5* Le Menton

Menton-Garavan France 2016
Wilmotte & Associés - Hôtel Spa, 5* Le Menton

Fiche technique

Maîtrise d'ouvrage : Progereal-Finareal

Architecte : Wilmotte & Associés SA
Paysagiste : Jean Mus
Bureau d’études techniques : SNC Lavalin


Surface : 14 800 m²

Description

Programme
Réalisation d’un hôtel-spa 5* de 96 chambres et 8 suites en bord de mer, complétées par un centre de congrès, un espace spa-balnéothérapie-fitness, un restaurant et un parking privé

Description
Le groupe Progereal-Finareal, associé au cabinet d’architecture Wilmotte & Associés SA et au paysagiste Jean Mus, a remporté l’appel à candidature lancé par la ville de Menton pour la réalisation d’un hôtel-spa 5*. La gestion de l’hôtel sera confiée à la famille Pinelli qui exploite déjà La Villa, un établissement de luxe ouvert en Corse.
L’hôtel sera doté d’infrastructures de premier ordre : un centre de congrès de 140 places, un espace spa-balnéothérapie-fitness et un restaurant, ouverts à tous les usagers des autres établissements mentonnais. Le terrain se situe dans le quartier Garavan de la commune de Menton. L’environnement paysager du projet est extrêmement riche : la Méditerranée au sud et les contreforts des Alpes au nord en sont les éléments les plus marquants.
La démarche environnementale dans lequel le projet s’inscrit dans un site d’un tel prestige, définit fortement l’identité du projet. Le terrassement de l’hôtel interprète et prolonge la topographie du Parc de Pian, et descend jusqu’à la mer invitant les hôtes et les visiteurs à jouir de la vue extraordinaire depuis les nombreuses terrasses.
Au rez-de-jardin, les espaces de conférence et du spa s’ouvrent vers le jardin de citronniers en tant que lieu d’expérimentation de goût et de bien-être. Le rez-de-chaussée est perméable et modulable, toujours actif et vivant, de jour comme de nuit. Sur ces deux niveaux sont organisés tous les espaces publics, l’accueil, les restaurants et les espaces de bien-être, ainsi que l’espace conférence. Les chambres d’hôtel sont reparties sur les cinq étages supérieurs et des chambres « jardin » sont aménagées au niveau du rez-de-jardin. L’écriture utilisée pour le bâtiment est très simple : le blanc et le verre. Le mur d’oliviers sera un mur massif blanc tout comme les autres parties pleines du bâtiment. Pour respecter l’environnement, il est impératif de parfaire la symbiose entre la végétation avoisinante et le futur projet en affirmant dans ce cas le caractère intrinsèque du paysage Mentonnais. La végétation disposée autour de l’hôtel, contribuera elle aussi, à marquer directement l’identité du projet : en effet, 59 agrumes sont plantés, en plus de nombreuses autres essences endémiques typiques de la région, qui permettront l’émergence d’un écosystème à part entière. Il est à noter que cette végétation, qui permettra une meilleure absorption de l’eau, ne nécessitera à terme aucun arrosage. Le parti pris est simple et contemporain à la fois. Il s’agit d’un dialogue entre l’architecture des lignes de l’hôtel et les courbes naturelles du paysage. Ce projet représente donc à la fois, un investissement d’une envergure exceptionnelle, ainsi qu’une œuvre contemporaine sur le plan architectural.

Galeries d'images